"/> CSE : quel est l’intérêt de son installation dans les entreprises

Pourquoi mettre en place un CSE au sein d’une entreprise ?

Depuis les dispositions de l’ordonnance Macron, toutes les instances représentatives des salariés au sein d’une entreprise ont fusionné pour laisser place à une nouvelle entité. C’est le comité social et économique. Si vous êtes chef d’entreprise ou salarié et que vous vous interrogez sur la nécessité d’un comité social et économique au sein d’une entreprise, vous êtes au bon endroit.  Découvrez dans cette rubrique pourquoi mettre en place le CSE. 

Qu’est-ce qu’un CSE ?

Pour parler du comité économique et social, il faut en revenir aux anciennes instances qui représentaient le personnel d’une entreprise. Il s’agit du comité d’entreprise, du CHSCT et des délégués du personnel. Cependant, à partir du 22 septembre 2017, elles ont toutes étés remplacées par le comité économique social (CSE). 

Par ailleurs, il est désormais demandé aux entreprises d’instaurer un CSE pour représenter leurs salariés. Vous trouverez sur conseilcse.fr, une solution adéquate pour la gestion de votre CSE. À partir du moment où l’entreprise emploie plus de 11 salariés tout le long de l’année, elle a l’obligation d’installer après élection des membres d’un CSE. Quelle est donc l’importance de la mise en place d’un comité économique et social ?

Un organisme pour améliorer la qualité de vie du travailleur 

Si toutes les anciennes structures ont été regroupées en une seule, c’est pour une bonne raison. Aujourd’hui, le CSE joue un rôle important dans la protection des salariés sur différents axes. Il met surtout en avant leur intérêt et utilise ses pouvoirs pour essayer de leur obtenir de meilleures conditions de travail. Son rôle va beaucoup plus loin. En plus de faire des propositions et de les faire accepter, il s’assure de leur application par les instances dirigeantes de l’entreprise. 

Le comité social et économique est tout sauf un moyen de résistance ou un ennemi des employeurs. Il essaie simplement d’être le canal par lequel les employés pourront passer pour se faire entendre. Un autre rôle de ce comité est la prévention efficace des cas de suicides et d’agressions physiques ou morales sur le lieu de travail.

Un outil de négociation efficace

Le CSE porte la voix des salariés de l’entreprise auprès de ses hauts cadres. Il agit donc comme un outil permettant aux employés de donner leur avis sur le mode de gestion de l’entreprise, mais également de soumettre des réclamations. 

Mettre en place un CSE, c’est également donner aux salariés un canal pour apprécier ses méthodes utilisées pour la production, les ventes, les formations, etc. Étant donné qu’ils font partie de ses principaux acteurs, il est toujours important que les employés aient leur mot à dire, d’où la nécessité d’un CSE. 

Il s’agit également d’un organisme consultatif que les dirigeants de l’entreprise incluent dans leur feuille de route. Ainsi, avant de prendre des décisions importantes, l’avis du CSE qui est par ricochet celui des employés sera demandé. 

La programmation d’activités sociales et culturelles grâce au CSE

Il faut un CSE dans une entreprise pour programmer efficacement des activités sociales et culturelles à l’endroit des salariés et de leur famille. Le budget consacré à ces deux activités est administré tout au long de l’année par le CSE. Celui-ci l’utilise pour mettre en place des programmes de vacances, loisirs, etc. 

Parmi ces différentes activités ou actions, on retrouve :

  • L’organisation de colonies de vacances
  • Les activités sportives
  • Des services sociaux
  • L’amélioration du menu de la cantine
  • Etc

Il s’agit d’un aspect très important de la vie d’une entreprise dont les salariés dépassent la cinquantaine et le CSE est la structure la mieux qualifiée pour l’administrer. 

installation du cse dans une entreprise

L’exonération des charges et son avantage fiscal pour l’entreprise 

L’exonération des charges grâce au CSE concerne majoritairement les entreprises avec plus de 50 salariés, même s’il y a toujours quelques exceptions. Ici, le budget de fonctionnement et celui des activités sociales et culturelles sont concentrés entre les mains du CSE. Il peut donc s’en servir pour octroyer des avantages salariés aux employés. En vertu des conditions imposées par l’URSSAF, utiliser l’exonération pour attribuer des avantages en nature peut être bénéfique sur plusieurs niveaux.

Employés et entreprise : les gagnants de la mise en place d’un CSE 

Dans un premier temps, l’instauration d’un CSE permet également aux salariés d’obtenir certains avantages en nature qui sont à différencier de leur salaire. Il s’agit entre autres d’abonnements pour des divertissements, des salles de sport, etc. 

Lorsque ses salariés sont parfaitement épanouis, l’entreprise peut immédiatement le constater à travers la productivité des travailleurs. De nombreuses études ont déjà prouvé qu’un salarié heureux est plus productif qu’un autre qui l’est moins. Mettre en place une politique d’avantages autres que le salaire a un impact beaucoup plus important que celui de consolider les liens entre les employés et leur entreprise. C’est également un bon moyen pour recruter des perles rares et les fidéliser pour booster le rendement de l’entreprise.

Un atout pour la gestion du budget 

Ce qui était autrefois impossible avec le comite d’entreprise traditionnel est désormais possible avec le CSE. En effet, le comité peut désormais utiliser 10 % du budget destiné aux activités sociales pour son propre budget. Il peut également faire l’inverse lorsque c’est nécessaire. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *